Type : démo
Durée : 19.40
Année : 2007
Genre : métal/hardcore
Label : autoproduction
Pays : France

Lire/ajouter Commentaires

SITE OFFICIEL

MYSPACE

 

LINE UP

Laurent : basse

Jérémie : guitare

Damien : batterie

Guillaume : guitare & chant

Jérôme : chant

JUGGERNAUT / DEMO 2007


Encore un groupe qui en a bien assez dans le caleçon pour faire blêmir de jalousie la femme à Rocco Siffredi ! Il s'agit de JUGGERNAUT qui nous arrivent de Bordeaux et c'est ici la seconde démo pour ces gaziers qui nous expédient d'un bloc un métal/hardcore destiné aux plus virils d'entre vous. Le death métal à touches US est d'ailleurs bien incrusté dans cette giclée offensive qui avance sur un tempo assez soutenu voir parfois révolté tout en n'omettant pas le mid qui ne se veut pas moins écrasant. Il faut dire que les riffs sont ici bulldozers (lorsque quelques mélodies ne lèvent pas un côté Suédois) et mettent bien en charpie nos neurones grâce à une prod certes brute mais puissante. Charges justement bien soutenues par un batteur maltraitant ses fûts avec un très bon roulement qui offre un groove permanent à ces vingt minutes de violence concentrée. L'impression d'agression est effectivement ici constamment présente, jusqu'aux chants qui au travers d'un doublé (et classique) crié/grogné vous fout de la salive plein la gueule, à laquelle vous ajouterez quelques mosh-parts traditionnelles et toujours bienvenues, assurées par quelques choeurs à la mode N.Y.. En somme cette nouvelle galette des JUGGERNAUT cartonne pas mal. Ca débite, c'est du sévère, du bien lourd... Ca assure bien assez pour la jeunesse du groupe quoi. Mais bordel que le schéma est connu ! Alors si le néophyte trouvera là de quoi se décrasser les cages à miel jusqu'à ne plus connaître la signification du mot "coton-tige", l'averti risque pour sa part de trouver en cette démo plus une utilité de fond sonore. Une très bonne démo qui gagne par son efficacité, mais comme beaucoup d'autres malheureusement. Aux amateurs de trancher...


 

TRACKLISTING

Endless circle / Extended hand / Our cynicism is all we have left / Architect of deceit / Tongues of asphalt